Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
AccueilNous connaîtreNos servicesLa cessionL'acquisitionActualitésRéférencesContact
CTC Finances
CTC Finances
177 boulevard de Strasbourg
76600 Le Havre
Tél 06 16 09 48 39 
Membre du Club des Consultants de l'Estuaire
Club des consultants de l'Estuaire
Découvrez FactoConseils
Votre courtier en affacturage
Facto Conseils
Consultant
Actualités
Hier avait lieu à la CCI du Havre le tour de France de la transmission d’entreprise. Cette manifestation, co-organisée par Reprendre & Transmettre magazine et la CCI Seine Estuaire, avait notamment pour objet de déterminer quels profils de repreneurs cibler lors d’une cession d’entreprise. 

Cinq experts, dont Michel Le Bellego (CTC Finances, spécialiste de la transmission d’entreprise en Normandie), étaient présents à la tribune pour débattre des éléments à prendre en compte pour optimiser ses chances de trouver le bon repreneur. 

Qu’il s’agisse d’un repreneur physique (membre de la famille, salarié, personne externe) ou moral (groupe, fond d'investissement), certains points de vigilances ont été mis en avant :

  • La transmission doit être préparée, anticipée par le chef d’entreprise : en fonction des projections faites par le dirigeant pour son entreprise, les profils de repreneurs à cibler ne seront pas les mêmes : où sera mon entreprise dans 10 ans ?

  • La capacité du candidat à s’investir et à établir un lien avec l’ancien chef d’entreprise est déterminante : sera-t-il accepté, légitime auprès de mes salariés, clients, fournisseurs ?

  • Le repreneur peut ne pas être issu du métier de l’entreprise cédante, mais son parcours reste un élément fondamental : a-t-il la capacité à gérer des Hommes, à établir une stratégie ? En sommes, a-t-il eu une expérience proche de celle d’un dirigeant ?

  • L’apport financier du candidat permet de jauger sa motivation dans le projet de reprise : est-il prêt à prendre des risques ?

  • La valorisation d’une entreprise n’est pas figée. Plusieurs avis sont nécessaires, et il est important de ne pas se focaliser sur une ancienne valorisation faite de votre entreprise au risque de passer à côté de la réalité actuelle du marché : est-ce le bon prix ?


Conseils 

  • Faites vous accompagner : un regard externe permet de prendre de la hauteur et d’éviter un grand nombre de déconvenues (financières, juridiques, etc.)
  • Planifiez votre transmission : un calendrier est essentiel afin de ne pas s’enfermer dans une négociation chronophage et énergivore.
  • Projetez-vous : en fonction de la suite que vous prévoyez pour votre entreprise, certaines actions devront être mises en place bien en amont.
  • Soyez pragmatique quant à la valorisation de votre entreprise: un chiffre donné il y a cinq ans ne sera plus le même aujourd’hui, le marché évolue et la valeur de votre entreprise aussi. 
Le Tour de France de la transmission d'entreprise
Tour de france de la transmission